Vie de l'Eglise

oct 26th

La liturgie, rite qui permet l’accès au temps de Dieu

Posted by with No Comments

« Il faut des rites.

–Qu’est-ce qu’un rite ? dit le petit prince ?

–C’est quelque chose de trop oublié, dit le renard. C’est ce qui fait qu’un jour est différent des autres jours, une heure des autres heures. »

 

Voyons, à partir de ce dialogue du Petit Prince de Saint-Exupéry, comment la liturgie est un rite qui transforme notre perception du temps.

Le rite est étymologiquement articulation, il permet le mouvement. Il ouvre à la dimension de la transcendance, transcendance racontée par la parole fondatrice, le mythe au sens anthropologique du terme.

Le rite articule le passé fondateur au présent du croyant. En effet, le rite en rappelant ce passé en fait mémoire, c’est-à-dire le rend présent aujourd’hui. Par ailleurs, le même rite articule le présent au futur porteur de promesse que le croyant attend et espère.

Notre liturgie n’est-elle pas tout cela, et bien plus ? Articulation de nos cultes, elle est porteuse de sens : elle rappelle par ses différents moments la grâce, le pardon et la communion fraternelle. L’ordre soigneusement pensé de nos différentes prières est lui-même un rappel de notre vie avec Dieu. C’est pourquoi ce déroulement est constant.

Nous découvrons donc que  la liturgie est  certes « habitude », mais  aussi qu’en tant que rite, elle est ouverture sur un temps différent, un temps où passé et futur sont rendus présents aujourd’hui. La liturgie permet la manifestation de cette Parole qui nous fonde et nous fait vivre. Elle transforme le temps ordinaire en temps de la fête et donne accès au temps du Royaume : elle rend présent le temps des origines, que cela soit celui de la Genèse, ou celui de la vie de l’homme de Nazareth et ouvre sur le temps de la fin, sur le temps où Dieu règnera sur le monde.

 

Nous avons d’autant moins de raisons de craindre l’aspect rituel de notre liturgie que nos cultes échappent au risque inhérent au rite, à savoir la perte de sens, voire la transformation en pratiques superstitieuses.  En effet, dans nos liturgies, le rite est traversé par la Parole : paroles des prières et des cantiques dont les mots varient et qui peuvent devenir prédication ; paroles de la prédication qui est le moment de la rencontre personnelle avec le Christ.
Ainsi, notre culte articule en permanence la Parole fondatrice et le rite qui permet que cette Parole devienne vivante pour nous.  Et, à l’intérieur de nos cultes, la liturgie est rite en ce sens qu’elle donne accès au temps de Dieu en rendant présent le Christ, faisant mémoire de sa résurrection, affirmant sa présence à nos côtés et confessant l’espérance de son retour.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*