Vie de l'Eglise

déc 2nd

Des nouvelles du synode régional

Posted by with No Comments

Je vous avais promis des nouvelles de notre synode régional. Voici donc un petit compte rendu de ces journées de réflexion, débats et décisions.

-         Les finances :

Le trésorier régional a insisté sur le déficit du budget régional dû à l’augmentation du nombre de pasteurs et au non-respect de leurs engagements par certaines paroisses ; cela fait deux ans qu’il atteint 300 000 euros. Les réserves régionales ne combleront ce déficit que quelques années. L’Église n’aura alors d’autre solution que de ne pas pourvoir les postes des pasteurs partant à la retraite. Vous recevrez prochainement un dépliant vous expliquant le fonctionnement de notre Église unie.

 

-         Les consistoires :

Suite à la redéfinition des régions de l’Église unie et l’arrivée de paroisses dans le sud de la région parisienne (Troyes, Cosnes sur Loire, Nevers) les consistoires ont été redécoupés, leur nombre passant de 4 à 8. Notre consistoire sud-ouest a été amputé de 3 paroisses : Paris-Annonciation, Paris-Auteuil et Boulogne.

 

-         Le thème synodal « Bénir » :

Les débats et discussions sur le projet de décision proposé par les rapporteurs nationaux ont été calmes, fraternels, dans le respect des convictions de chacun. Le synode a donné son avis par une série de votes qui vont pouvoir éclairer les rapporteurs nationaux en vue de la préparation du synode national. Le synode régional de l’Église Protestante unie-région parisienne réformée a donné un avis favorable (sauf sur le point concernant la création d’une commission de régulation[1]) au projet proposé tout en votant un texte de commentaires reflétant les avis des uns et des autres.
Le projet de décision propose de faire une différence entre les couples mariés hétérosexuels et les couples mariés de même sexe. Seuls les premiers pourront demander une célébration de « bénédiction d’un couple à l’occasion de son mariage ». Les seconds seront accueillis et une liturgie sera construite autour de leur « alliance de vie ». Le projet délègue pendant un temps d’observation de plusieurs années la création de liturgies aux Églises locales. Les couples non mariés ne peuvent demander de bénédiction. Le projet encourage par ailleurs les paroisses à inventer de nouveaux types de bénédictions de personnes.
Tous les synodes régionaux ont donné leur avis sur le même texte. Tous n’ont pas voté dans le même sens, certains allant en deçà du projet, d’autre au-delà. Il appartient maintenant aux rapporteurs de construire un projet pour le synode national et à ce dernier de discerner la juste position pour notre Église. Je nous engage à porter  tout ce cheminement dans notre prière.
Pasteur Anne Petit

 

 



[1] Cette commission devrait autoriser les liturgies inventées par les paroisses, le texte ne précisant pas les critères selon lesquels elle statuerait

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*