Vie de l'Eglise

sept 12th

méditation: mise en pratique pastorale de la théorie du verre à moitié plein

Posted by with No Comments

Mise en pratique pastorale de la théorie du verre

à moitié plein

En cette fin d’année scolaire, je voudrais faire les comptes avec vous. Je ne parle pas des comptes de la paroisse, ni du budget des travaux, mais je voudrais compter avec vous les raisons de réjouissance pour le pasteur que je suis ici, dans cette paroisse, en ce moment (le compte sur l’année serait trop long à faire). En effet, cela fait maintenant des mois que je vous engage à compter les bénédictions de vos vies au lieu de vous focaliser sur les difficultés inévitables que vous rencontrez sur vos chemins. Comment mets-je en pratique cette exhortation, en cette fin d’année surchargée pour tous les pasteurs ?

 

 

Je rends grâce à Dieu pour les personnes que je côtoie : le conseil presbytéral qui s’engage à fond pour que notre paroisse soit toujours plus fraternelle, plus accueillante, plus tournée vers l’extérieur ; les moniteurs

d’école et d’éveil bibliques qui prennent du temps pour témoigner de leur foi aux enfants de la manière la plus accessible possible ; les personnes qui participent aux mêmes groupes que moi et qui s’y sentent bien ; les personnes qui n’oublient pas d’exprimer leur reconnaissance à leur pasteur ; des personnes qui dimanche après dimanche veillent au bon déroulement matériel ou musical des cultes ; les personnes qui cherchent sans cesse de nouveaux moyens d’aider les autres ;  les enfants qui sourient en me voyant ; les catéchumènes heureux de préparer leur confirmation ; les personnes avec qui je prépare une cérémonie décisive pour leur vie ou leur famille ; les personnes qui proposent spontanément leurs services, que ce soit pour faire le ménage, préparer une conférence ou repeindre des chaises.

 

Je rends grâce à Dieu pour les moments forts vécus ou à vivre : la conférence de très grande qualité sur Luther qui a rassemblé des personnes d’horizons très divers ;  le repas du CASP où MARC a accueilli plus de 50 personnes ; le culte du 28 où j’ai baptisé Armand et accueilli de nombreuses personnes liées au jumelage avec Kirchheim unter Teck, dont une superbe chorale ;  le culte de Pentecôte où j’ai baptisé

 

Estéban et où Rémi a demandé la confirmation de l’alliance de son baptême ; la bénédiction de mariage que j’ai célébrée ; la fête de l’offrande que beaucoup m’ont aidé à préparer ;  la sortie que MARC a organisée pour des familles aidées par la Mission Populaire de Trappes ;  la journée régionale de commémoration de la Réforme le 2 juillet à Versailles et  toutes les dernières rencontres « festives » de nos groupes paroissiaux avant l’été.

Je me réjouis des projets qui ont vu ou vont voir prochainement le jour : la nouvelle liturgie du temps de Pâques à Pentecôte ; la fête de l’offrande et ses animations ; la suite des travaux avec l’aménagement de la cuisine et de la nouvelle salle, l’élaboration du calendrier de l’année 2017-2018 avec le bilan des diverses activités et déjà de nouveaux événements envisagés…

 

J’espère que vous vous réjouirez avec moi de toutes ces bénédictions, dont le rappel éclaire les jours plus sombres, allège les moments de fatigue, dissipe les temps de découragement.

 

Car le SEIGNEUR est bon : sa fidélité est pour toujours, sa constance de génération en génération. (Ps 100, 5)

 

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*